ANESTESIE: informations utiles aux patients de CMT ou d’autres maladies neuromusculaires (partie I)

anest-e-nmd-minerva_racca

L’anesthésie générale et locale peut comporter des risques pour les patients souffrant de CMT ou d’autres maladies neuromusculaires du moment que leur réponse neurologique pourrait être compromise par rapport aux autres patients.

Quelques problèmes très courants liés à la maladie (comme problèmes respiratoires, paralysie des cordes vocales, le diabète, etc.) pourraient être présents, dont il est important d’informer les médecins afin de prendre des précautions appropriées.

Il est important aussi que les médecins soient bien informés des difficultés de surveillance en raison de la dénervation des membres inférieurs et supérieurs causée par la neuropathie.

Encore, tous les médicaments anesthésiques ne sont pas également recommandés pour ces patients et doivent être choisis avec prudence.

Il est très important que les patients connaissent ces questions et qu’ils informent les anesthésiologistes, même en cas d’admission à la salle d’urgence, sur leur situation.

Nous vous invitons à lire, à cet égard, les recommandations formulées lors de la  Consensus  Conférence – organisé en 2011 à Turin avec le soutien de SIAARTI (Société italienne d’anesthésie, d’ analgésie et de soins intensifs) et AIM (Association italienne Myologie) – et, par la suite, publiées dans la revue Minerva Anestesiologica par un groupe d’étude italien mené par deux éminents spécialistes: la Prof. Tiziana Mongini et le Dr Racca:

Racca F., T. Mongini, Wölfler A. et al., Recommandations d’anesthésie et de prise en charge périopératoire des patients atteints de troubles neuromusculaires, Minerva Anestesiol. 2013; 79: 419-33

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Joignez-vous à notre liste d'envoi. Restez toujours à jour.